L'histoire de Ma Logistique

Vendre en ligne devient une activité de plus en plus répandue dans nos entreprises, grâce à l'intégration d'outils toujours plus performants permettant de commercialiser presque tout type de biens sur un site Internet. Mais vendre en ligne c'est aussi penser à l'envoi de la marchandise, une des phases les plus importantes de la relation-client.

Partant de ce constat, et profitant de son expérience dans l'envoi et la mise sous pli de documents publicitaires, Karine PICARD développe l'activité de routage vers la logistique spécialisée pour le e-commerce, plus communément appelée e-Logistique. C'est Emmanuel VIANDIER, responsable développement, qui se chargera de développer cette activité en spécialisant l'entreprise dans la sous-traitance de stockage, de préparation, d'expédition de marchandise de moins de 30 kg.

« Se lancer dans la logistique e-commerce était une évidence pour nous. Nous mettons toutes nos compétences acquises pour l'activité de routage au service de la préparation et de l'expédition de colis de nos clients cyber-marchands qui nous font confiance » explique Karine PICARD. « L'avantage pour notre structure c'est qu'à ce jour, nous sommes les seuls à proposer ce service dans une région ou le commerce en ligne se développe à une vitesse exponentielle. Le stockage de produits étant moins cher qu'en région parisienne, où sont regroupés les principaux acteurs, nous disposons d'un avantage des plus concurrentiel !».


Ma logistique

On parle de nous

Article la gazette en Picardie 2009

Le secteur du e-commerce est en pleine croissance. Pour accompagner ce secteur, l'entreprise soissonnaise Routage.com vient de lancer "Ma-Logistique", proposant une logistique pour petits colis. Une offre qui a déjà conquis six entreprises sur la toile.

"Notre activité de routage connaît une baisse de son activité, accentuée par la crise économique", lance d'emblée Karine Picard, fondatrice de l'entreprise Routage.com à Soissons.

Cette élégante patronne au dynamisme affirmé n'est pas du genre à baisser les bras. Mais le constat est bien là : le routage fait face à une crise sans précédent, attaqué de toutes parts, notamment par les nouvelles technologies que sont les e-mailings. Alors il faut réagir, mobiliser les forces internes, réfléchir, analyser, trouver de nouvelles opportunités. Les rencontres vont se multiplier. En quelques mois, un nouveau projet sort de terre. "Nous nous sommes rendus compte que de plus en plus d'entreprises se positionnent sur le e-commerce", explique Karine Picard. En effet, secoué par la crise, le secteur de la vente traditionnelle marque le pas depuis quelques mois au profit de la vente à distance.

On comptabilise prés de 50 000 sites de vente en ligne. En 2009, la croissance de ce secteur a atteint 25% malgré la crise.

Pour répondre à la hausse de ce marché, faut-il encore en avoir les moyens, notamment structurels et organisationnels."Les entreprises rencontrent des problèmes de logistique quelques mois après leur lancement", constate Karine Picard qui va peaufiner un business plan avec Emmanuel Viandier, responsable développement au sein de l'entreprise. En octobre 2009, ils lancent l’activité "Ma-Logistique", une plate-forme logistique gérant les petits volumes pour le secteur du e-commerce.

La logistique côtoie le routage

Cette nouvelle activité met à disposition du client une surface de stockage pour réceptionner les produits, les contrôler, puis organiser les commandes et envoyer le produit directement chez le consommateur. Pour cela, l'entreprise soissonnaise s'est équipée d'un logiciel de logistique en édition libre qu'elle propose à ses clients. "L'investissement est réduit et nous participons au développement de ce logiciel qui profite à l'ensemble des utilisateurs", se félicite la dirigeante. " Très souvent, le démarrage d'une activité e-commerce se déroule chez soi. Avec le développement, la gestion des stocks et des commandes devient très vite difficile pour ces professionnels de l'Internet, du marketing et de la relation client, explique Karine Picard. Avec notre solution, nous allégeons cette charge."

Pour accueillir cette nouvelle activité, la dirigeante a revu l'organisation interne. Le pôle logistique côtoie dorénavant celui du routage. Huit mois après le lancement de "Ma-Logistique", Karine Picard et Emmanuel Viandier enregistrent un bon bilan. Déjà six clients des secteurs de la cosmétique, des gadgets et des livres éducatifs font confiance à l'entreprise soissonnaise. L'espace réservé à la logistique s'étend peu à peu dans le bâtiment."quand je suis sur le terrain, je m'imprègne des clients et de leurs besoins afin de proposer une offre adaptée à chacun." Les salariés de l'entreprise, habitués au routage, acquièrent les rudiments de ce nouveau métier avec l'appui des dirigeants. Pour faire face à ce développement, Karine Picard s'appuie depuis peu sur des stagiaires en logistique à l'Insset de Saint-Quentin. De jeunes recrues qui apportent un tout autre regard sur l'organisation.